La loi universelle de cause à effet

Cela fait un certain moment déjà que la loi de cause à effet me préoccupe. Comme d’habitude, ce qui m’a poussé à réfléchir et à vouloir écrire à ce sujet, c’est que je travaille parfois avec des personnes qui ignorent complètement cette loi lors la première fois qu’ils viennent me voir.

En conséquence, ils n’assument aucune responsabilité pour tout ce qui se passe dans leurs vies …

Ils prétendent être les victimes malheureuses des circonstances et blâment les autres, la vie ou leur chance pour tout. Ces personnes rencontrent sans cesse les mêmes problèmes ou des problèmes similaires; ils se retrouvent dans des situations similaires déplaisantes, ils sont pris dans des schémas comportementaux ou relationnels, etc., mais ils ne voient pas leur rôle dans la situation dans laquelle ils se trouvent et comment ils peuvent s’en sortir.

Permettez-moi de vous donner un exemple d’une femme qui n’a pas compris le lien entre ses commentaires inopportuns concernant la mère de son mari et sa réaction …

Cliente : « Mon mari m’a encore insultée la semaine dernière, sans raison apparente ! Il m’a traité de folle parce que je ne voulais pas aller dîner avec sa tante. Il ne me parle plus depuis ce soir-là. « 

Moi : « Qu’est-ce qui s’est passé ? »

Cliente : « Eh bien, quand il est rentré du travail ce soir-là, il a dit que sa tante nous avait invités à dîner. Quand je lui ai dit que je ne voulais pas y aller, il a commencé à me crier dessus en disant que j’essayais de l’éloigner de sa famille. »

Moi : « Pourquoi penserait-il cela ? Que lui as-tu dit exactement ? »

Cliente : « J’ai dit que je ne voulais pas sortir avec sa tante parce qu’elle et sa sœur, ma belle-mère, sont les personnes les moins discrètes de la planète et qu’elles aiment vraiment créer des problèmes entre nous. »

Moi : « Pourquoi as-tu mentionné ta belle-mère ? Est-ce qu’elle allait être là aussi ? »

Cliente : « Non, mais sa tante ressemble à sa mère. Je ne peux pas la supporter. »

De même, les personnes qui ne comprennent pas la loi universelle de cause à effet ont tendance à fermer les yeux sur les actes répréhensibles d’une personne qui leur est chère. Par conséquent, ils recherchent un bouc émissaire. Ce pourrait être la méchante belle-mère, la sœur, la voisine, etc. Voici un autre exemple :

Client : « Ma belle-sœur est une salope ! Depuis que mon frère s’est marié à elle, il essaie de convaincre mon père de me renier. Il dit que je me suis marié avec une femme riche et que je n’ai pas besoin de ma part de la succession. »

Moi : « Comment était-elle votre relation avec votre frère avant qu’il ne rencontre sa femme ? »

Client : « Quand nous étions enfants, nous étions très proches, mais en grandissant, nous nous sommes séparés. On ne se parle pas depuis des années. »

Moi : « Pourquoi ça ? »

Client : « Depuis sa naissance, il était évident qu’il était le préféré de notre mère. Elle l’a gâté pourri et en grandissant il a pensé qu’il pourrait s’en tirer avec n’importe quoi. Je l’ai gâté aussi, à vrai dire. Nous avons grandi sans notre père (nos parents ont divorcé quand mon frère avait un an) et j’aimais tellement mon petit frère que je me suis laissé aller à tous ses caprices au point qu’il a grandi en se sentant en droit. Quand il était à la fac, je l’ai interpelé quand il a fait des bêtises et négligé ses études que pour son propre bien, comme un grand frère ferait. J’ai essayé seulement de le protéger. C’est alors qu’il a cessé de me parler… »

Cette personne ne pouvait rien voir de mal avec le comportement de son petit frère, de sa mère ou de son propre comportement. Il a donc tout reproché à sa belle-sœur. Il ne voyait pas que son frère, à l’âge adulte, était responsable de ses actes. Il ne voyait pas non plus en quoi l’éducation qu’ils ont reçue (son petit frère étant le préféré de leur mère) était susceptible de poser des problèmes. Au lieu de penser à la loi de cause à effet qui lui permettrait de voir la réalité et de gérer la situation en conséquence, il a trouvé un bouc émissaire : sa belle-sœur…

Nous devrions savoir mieux que cela. La loi de cause à effet n’est pas nouvelle pour nous. Nous l’avons appris quand nous faisions de la physique, à l’école.

La causalité est la relation entre les causes et les effets. Elle est considérée comme fondamentale pour toutes les sciences naturelles, en particulier la physique. La causalité est également un sujet étudié du point de vue de la philosophie et de la statistique. La causalité signifie qu’un effet ne peut pas se produire pour une cause qui n’est pas dans le cône de lumière arrière (passé) de cet événement. De même, une cause ne peut avoir d’effet en dehors de son cône de lumière avant (futur).

https ://en.wikipedia.org/wiki/Causality_(physics)

La loi universelle de la cause à effet stipule que pour chaque effet, il y a une cause définie. De même, pour chaque cause, il y a un effet certain. Nos pensées, nos comportements et nos actions créent des effets spécifiques qui se manifestent et, à leur tour, créent notre vie telle que nous la connaissons. Si nous ne sommes pas satisfaits des effets que nous avons créés, nous devons alors changer les causes qui les ont créés…

Cette connaissance nous donne la clarté et nous permet de réparer les choses. Vous ne pouvez résoudre un problème que si vous en connaissez la cause.

Bien sûr, on ne peut pas changer les événements qui se sont déjà produits. Nous ne pouvons pas non plus « contrôler » les comportements ou les réactions des autres.

Néanmoins, nous pouvons contrôler nos réactions aux événements et briser les schémas malsains, créant ainsi des effets différents, souhaitables ou, au moins, neutres.

Pour plus sur la loi de cause à effet, vous pouvez me contacter ici !

2 thoughts on “La loi universelle de cause à effet

Laisser un commentaire